Marie-Claude Bompard candidate pour Bollène et les Bollénois !

IMG_1171

Discours de Marie Claude Bompard

Marie-Claude Bompard est candidate à sa ré-élection ! Forte de son bilan, elle a donc annoncé sa candidature devant pas moins de 180 amis, réunis à l’occasion d’une après-midi de rentrée. « Mon programme est simple, a-t-elle déclaré : nous voulons que les Bollénois puissent vivre en paix chez eux, dans leur quartier ».

Revenant quelques instants sur son élections de 2008, Marie-Claude Bompard a rappelé dans quel état la ville se trouvait, après un demi-siècle de gestion socialo-communiste : des finances dans le rouge, un patrimoine à l’abandon, un urbanisme désordonné, une insécurité niée, etc. Continuer la lecture

Jacques Bompard le 5 octobre sur France 3 Provence-Alpes

20110723143247!France3_provence-alpesJacques Bompard sera l’invité de la voix est libre sur France 3 Provence-Alpes le samedi 5 octobre à 11h30.

Il interviendra sur la délibération du Conseil Municipal d’Orange autorisant l’objection de conscience pour les élus municipaux ne souhaitant pas célébrer les unions de couples du même sexe.

Le site de France 3 Provence-Alpes.

Le texte de la délibération du conseil municipal ci-dessous:

EXERCICE DES FONCTIONS D’OFFICIERS D’ÉTAT CIVIL – OBJECTION DE CONSCIENCE Continuer la lecture

Jacques Bompard le 5 octobre sur France 3 Provence-Alpes

20110723143247!France3_provence-alpesSuite à un changement de date, Jacques Bompard sera l’invité de la voix est libre sur France 3 Provence-Alpes le samedi 5 octobre septembre à 11h30.

Il interviendra sur la délibération du Conseil Municipal d’Orange autorisant l’objection de conscience pour les élus municipaux ne souhaitant pas célébrer les unions de couples du même sexe.

Le site de France 3 Provence-Alpes.

Le texte de la délibération du conseil municipal ci-dessous: Continuer la lecture

Hommage de la ville d’Orange aux résistants

Honoré d’Estienne d’Orves

Honoré d’Estienne d’Orves, vrai résistant

2013 est l’année de commémoration nationale de la Résistance et du C.N.R. (Conseil National de la Résistance), qui célèbre son 70ème anniversaire.

A cette occasion, Mme HALOUI, Conseillère Municipale, a sollicité la Ville lors du Conseil Municipal du 27 Mai 2013, en question orale, afin qu’une voie soit dénommée Rue du Conseil National de la Résistance.

La Ville est favorable à cette requête, mais souhaite rendre cet hommage à la résistance française, non en honorant un sigle, mais en choisissant deux personnalités emblématiques de ce que fût, dès le début cette résistance. Le choix s’est porté sur messieurs Honoré d’Estienne d’Orves et Pierre Brossolette. Continuer la lecture

Réponse de Mme Galmard à Mme Hautant sur le social orangeois

socialMadame,

J’ai bien pris connaissance de la synthèse des échanges de la réunion de lancement de l’atelier régional des villes de Nord Vaucluse.

Je ne conteste pas qu’il y ait bien eu « réunion », en revanche, je ne sais pas si le lancement est vraiment réussi.

 

Anne-Marie Hautant, élue d'opposition à Orange, Vice-Présidente de la région PACA

Anne-Marie Hautant, élue d’opposition à Orange, Vice -Présidente de la région PACA

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d'Orange

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d’Orange

En effet, c’est sans nulle surprise que j’ai pu lire l’éternelle, la sempiternelle, l’inutile et la

fatigante litanie que vous psalmodiez depuis si longtemps sur le volet social orangeois. A ce stade, il sembe que vous croyez en des vertus de rabâchage comme si celui-ci, à défaut de témoigner de la réalité des faits, allait finir par vous convaincre vous-même de ce que vous aimeriez que la réalité soit en définitive.

Vous évoquez une présumée inexistence d’une instance d’échange et de coordination qui priverait les acteurs concerné d’un moment de partage et d’information.

Je sais que les réunions sont importantes dans le secteur social mais dois-je comprendre que vous souhaitez ajouter une nouvelle réunion dont l’objet serait de se réunir au sujet des réunions mensuelles pour lesquelles nous nous sommes déjà réunis ?

Cela ne risquerait-il pas d’être un peu trop ? Continuer la lecture