La bonne gestion financière d’Orange récompensée !

Dimanche dernier, à l’issue des élections partielles, vous avez été prêts de 41% à voter pour la méthode Bompard. Une méthode qui a fait ses preuves : l’Argus des Communes de Contribuables Associés vient de nous gratifier de la note de 20/20 pour la gestion financière de notre belle ville d’Orange. Loin des arcanes élitistes des partis parisiens, nous voulons assurer un modèle d’excellence dont cette note se fait l’écho. Parce que l’élu est le garant de la redistribution efficace des impôts du contribuable, nous nous efforçons d’en faire un usage efficace et cohérent.

argus-des-communes-2015

Face aux partis esclaves de la versatilité et des mutations au rythme incessants des bassesses démagogiques, nous avons à cœur d’être des gestionnaires enracinés. Et des plaies financières de notre belle ville de Vaucluse, engendrées par la précédente mandature socialiste, ne demeurent aujourd’hui qu’un mauvais souvenir, qui s’efface à mesure que notre méthode fait ses preuves.

Dimanche prochain, vous serez une nouvelle fois appelés à retrouver les urnes et à faire un choix. Opter pour le duo Galmard-Bompard, c’est choisir la responsabilisation. C’est décider que notre canton nous appartient. C’est s’assurer, enfin, que sa gestion sera confiée à des élus au service de ses administrés. Des élus enracinés, non tributaires des contingents d’un parti où se multiplient les querelles partisanes. Une politique se juge par ses résultats : et c’est bien à l’aune de ceux-là que votre décision doit s’opérer !

Non, Le Front National ne fait pas l’union des droites

mmlpUne erreur manifeste d’interprétation est présente dans l’édition de cette semaine de l’hebdomadaire Minute. On y lit que Marion Maréchal Le Pen ferait l’union des droites à l’occasion de sa candidature dans le PACA. L’auteur de l’article oublie quelques aspects : liquidation de la candidature de Jean-Marie Le Pen, refus de la présence de Bruno Gollnisch, démission récente du secrétaire départemental de Vaucluse du Front National. L’union des droites devrait pourtant commencer au sein de la formation frontiste, et ce n’est pas le cas.

Oh, nous comprenons bien pour quelle raison : les parasites cherchent à se nourrir du travail d’autrui et de la reconnaissance des résultats acquis par la méthode mise en place à Orange, à Bollène et dans la IVème circonscription de Vaucluse.

Le journaliste commet une erreur page 7 : «  Jeannine Douzon dans les Alpes de Haute-Provence, actuelle secrétaire départementale du FN après avoir été au Mouvement pour la France de Philippe de Villiers, une proche du député-maire d’Orange, Jacques Bompard. »

Je n’ai aucune antipathie personnelle pour cette dame, mais force est de constater que notre proximité politique est une vue de l’esprit : le gauchisme communautaire d’un Florian Philippot, les décisions stratégiques de Marine Le Pen, l’obstination dans la défaite d’une Marion Maréchal, sans évoquer les prouesses d’un Chenu me rendent parfaitement allergique aux bruits de couloir de Nanterre. J’admets par ailleurs préférer le rock militant au rap antifrançais. Je rappelle que Madame Douzon, au MPF, ne cessait de vitupérer contre le fonctionnement et les mensonges du Front. Elle a changé d’avis, dont acte, mais n’entretient évidemment aucun lien avec la Ligue du Sud. Nous répétons qu’aujourd’hui il est pour nous hors de question d’apporter notre soutien à Marion Maréchal Le Pen qui nous mène une guerre aussi lâche qu’infructueuse.

milonJe rappelle par ailleurs que le Front National a voté dernièrement en faveur de l’UDI à Jonquières contre le candidat de la Ligue du Sud. Une liste qui était menée d’ailleurs par des soutiens d’Alain Milon favorable au mariage homosexuel, à la PMA et très ambigu au sujet de l’euthanasie.

Je suis favorable à l’union des droites. La politique est un art de compromis et d’accords, je les avais d’ailleurs proposés à l’ensemble des formations politiques locales. Soyez en certains ceux qui y ont le plus mal répondu sont les frontistes, bien soutenus il est vrai par la désinformation propagée par Marion pour faire du tort à ceux qui l’aidèrent à s’implanter à Carpentras.

Université de rentrée de la Ligue du Sud – 26 et 27 septembre 2015

Bandeau Facebook UDTPour vous inscrire, cliquez ici !

Facebook_logoNotre pays et l’Europe ont atteint des niveaux de crise sociale, économique, spirituelle, artistique et politique ahurissants. Il semble même, parfois, que nous soyons au crépuscule de notre civilisation.

La politique actuelle va à l’encontre des valeurs traditionnelles, les principes de la morale naturelle ne sont plus appliqués… à tel point qu’il est difficile de savoir quels objectifs visent précisément nos dirigeants, assurément plus les intérêts de leur parti politique que ceux des Français.

La constatation des évènements de ces dernières dizaines d’années est parfaitement comparable à ceux qui ont précédés la chute des plus grandes civilisations.J_BOMPARD

Face à cette décadence, nous sommes souvent tentés de perdre espoir et de baisser les bras. La question qui nous revient sans cesse est la suivante : que faire ?

La réponse est plus évidente qu’on ne croit. Il nous faut mettre notre bon sens au service du bien commun et la solution de l’enracinement et de la tradition devient évidente.

L’évidence ne signifie pas simplicité de mise en oeuvre : toute bataille nécessite une lutte acharnée pour obtenir la victoire.

Nous sommes donc la solution ! En nous engageant chez nous, dans une logique localiste propice à la préservation des identités, nous changerons les choses en étant un contrepoids efficace aux puissants qui nous oppriment et nous remplacent.

Contre le système et l’oligarchie, engageons-nous au service du bien commun de notre pays, pour nos traditions et pour la sauvegarde de notre civilisation.

Jacques Bompard


 


CONFERENCES


LES CAUSES HISTORIQUES ET POLITIQUES DE LA CRISE DE LA FRANCE ET DE L’OCCIDENT : Nos dirigeants préfèrent servir leurs partis plutôt que la France. Ils sont les responsables de cette crise politique qui a engendré la crise sociale que nous vivons.

LA VIOLENCE DANS LA SOCIÉTÉ : La violence découle de la nécessaire survie des Français de souche face au Grand Remplacement et de l’abandon des élites face aux problèmes sociaux.

LE LIBÉRALISME : Le libéralisme est le fondement de la pensée gauchiste et moderniste. Cette pensée détruit la France.

L’ENRACINEMENT ET LE LOCALISME : La seule alternative à la politique libérale et l’unique réponse à la reconstruction de notre civilisation est l’enracinement.

PARCOURS D’UN ÉLU ENRACINÉ : Qu’est-ce qu’un élu enraciné ?


TABLES RONDES


LE BIEN COMMUN

LES FORMES DE GOUVERNEMENT : Le totalitarisme soumet le peuple à des idéologies. La tyrannie soumet le peuple aux intérêts d’un homme. Face à ces deux fléaux, quelles solutions s’offrent à nous ?


TEMOIGNAGES


L’ÉTAT ISLAMIQUE OU LE TERRORISME À LA CONQUÊTE DU MONDE : Témoignage de volontaires partis apportés leurs aides aux chrétiens d’Orient persécutés par l’Islam.


Pour vous inscrire, cliquez ici !

Facebook_logo

le « bilan » de Jean-Pierre Lambertin

Jean-Pierre LambertinJean-Pierre Lambertin s’apprête à quitter la mairie de Lapalud après 36 années d’un règne sans partage. Bien naturellement, à quelques semaines de son départ, il tire un bilan positif de son dernier mandat. On n’est jamais mieux servi que par soi-même… Pourtant comment ne pas relever le ton gêné avec lequel le futur ancien maire de Lapalud encense son action. La délinquance ? « Aucune ville n’est à l’abri ». Les équipements ? « Globalement, on est correct ». Le dynamisme ? « On a avancé, mais pas trop vite ».

La réalité est hélas pour Jean-Pierre Lambertin bien plus cruelle. Une délinquance en hausse, persistante, variée, et contre laquelle il plaide presque coupable lorsqu’il affirme avoir embauché un deuxième policier municipal. Seulement un…Une gestion financière hasardeuse avec une dette en hausse de 80% et des impôts locaux en augmentation de 12%. Les investissements ? En baisse de 38% par Lire la suite