Pour la réintroduction du travail obligatoire dans l’éventail des sanctions pénales

timthumbM. Jacques Bompard interroge Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur la prospective sécuritaire et plus particulièrement sur les perspectives d’aménagement des sanctions carcérales afin de les rendre plus efficaces et profitables pour le détenu et la société. Les 82 000 peines de prison non exécutées donnent aux personnes concernées par ces condamnations un sentiment d’impunité dont découle directement un risque aggravé de récidive. La prison elle-même devient une école du crime. Cette situation est naturellement insatisfaisante, tant sur le plan des principes que sur les plans financier ou pratique. La réintroduction du travail obligatoire dans l’éventail des sanctions pénales serait une solution d’avenir. C’est Continuer la lecture

Sur le développement spectaculaire de certaines formes de délinquance

timthumbM. Jacques Bompard interroge Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur le développement spectaculaire de certaines formes de délinquance, notamment dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur : cambriolages sur une échelle quasi-industrielle, train stoppé et attaqué par des bandes, agressions sexuelles dans des caves de cité… Au regard de cette délinquance, les Français comprennent mal que le Gouvernement prétende réformer la politique pénale de l’État, dans le seul but d’améliorer le sort des délinquants. Ainsi, il serait à l’étude de supprimer certaines peines de prison, la rétention de sureté, les peines planchers, ou le tribunal correctionnel spécialisé pour les 16-18 ans. Le Gouvernement envisagerait également de ne plus Continuer la lecture

Inscrivez-vous à l’université d’été 2013

timthumbMadame, Monsieur,

Nous sommes à une année des élections municipales. Cette échéance est une opportunité majeure pour que les hommes et femmes de bon sens s’investissent dans la vie publique.

Vous avez pu le constater, notamment lors du débat sur le « mariage pour tous », les députés et les sénateurs n’ont majoritairement pas entendu l’immense opposition populaire à ce projet de loi. Continuer la lecture