Vendetta dans le Quartier de Monclar, quand Avignon devient Marseille…

timthumbDimanche soir à Avignon s’est déroulé ce que l’on appelle modestement un « règlement de compte ».

Tentative d’assassinat à la kalachnikov dans un quartier nord d’Avignon, le tout pour une sombre histoire de trafic de drogue… La Capitale du Vaucluse n’a manifestement plus rien à envier à la cité Phocéenne en matière de criminalité.

Pourtant…

Pourtant les Quartiers Nord d’Avignon, tout comme ceux de Marseille, font l’objet de la plus grande attention de l’État, du Conseil Régional et surtout, du Conseil général depuis des dizaines d’années.

Pourtant, François Hollande vient d’annoncer le versement de 5 milliards d’euros Lire la suite

Crèches : Le bon sens à Bollène et à Orange

Crèche de Bollène (cliquer pour agrandir)

Crèche de Bollène (cliquer pour agrandir)

Les communes de Bollène et d’Orange ont bien entendu une crèche au sein de leur mairie. Je vous invite d’ailleurs à découvrir les efforts de nos équipes ci-dessous:

Nous sommes convaincus qu’aucun idéologue ne peut en réalité attenter à l’identité française. Nos terroirs et notre pays n’ont jamais eu besoin qu’un gouvernement de juges ou de frères leur expliquent quelles les traditions qui méritent d’être maintenus. A nouveau, c’est l’écart inquiétant entre le pays réel et des institutions partisanes qui se fait jour. Lire la suite

Marie-Claude et Jacques Bompard interjettent appel

appelJeudi 4 décembre 2014, Marie-Claude et Jacques BOMPARD ont été curieusement déboutés de toutes leurs plaintes en diffamation par le Tribunal de Grande Instance de Carpentras.

Précédemment, pour deux plaintes contre des assertions mensongères similaires, ils ont déjà perdu en 1ère instance devant le Tribunal de Carpentras et ont finalement fait lourdement condamner leurs diffamateurs devant la Cour d’appel de Nîmes.

C’est donc tout à fait sereins qu’ils interjettent appel de ces jugements. Lire la suite

La Ligue du Sud, seul groupe politique au département de Vaucluse à soutenir les agriculteurs français

mcbompard1Alors que l’agriculture française dépérit, qu’un agriculteur se suicide tous les deux jours, le Conseil général de Vaucluse baisse ses aides aux agriculteurs vauclusiens et mène des actions pour le développement économique… marocain.

Au sommet de l’Etat, comme au Conseil général, la gauche délaisse ses citoyens et favorise les pays du Sud au détriment de la France. Seuls Marie-Claude BOMPARD et le groupe Ligue du Sud se sont opposés et ont voté contre ces aides.

En pleine période de crise, alors que l’emploi manque, on attend de la part des élus du Peuple Français qu’ils défendent les intérêts des citoyens Français.

agriculteurs

Le Vaucluse Matin du 22 novembre 2014. (Cliquer pour agrandir)

agriculteurs

La Provence du 22 novembre 2014 (Cliquer pour agrandir)

Vidéo: Discours de Jacques Bompard aux assises de la Rémigration

timthumbLe grand remplacement n’est ni une idée, ni même un concept. Ce n’est pas davantage un slogan politique ou ce que Bernard CAZENEUVE me répondit un jour être un fantasme.

Ce grand remplacement est une réalité concrète et donc par essence, un enjeu politique primordial.

C’est d’ailleurs bien le mérite de vos assises de la rémigration que d’affirmer plus avant les contours de cette réalité. Nos adversaires, les remplacistes, usent de toutes les ruses pour en dissimuler et même pour en interdire le constat.

Chacun connaît leurs antiennes : il n’y aurait pas en France davantage d’étrangers qu’avant, refuser de réputer Français un individu fraichement naturalisé est raciste. Pire, affirmer que la France est une civilisation nous ramènerait aux heures les plus sombres de l’Histoire.

Certains d’entre nous s’interrogent alors : faut-il que la caste politique soit unanimement Lire la suite

« le gouvernement s’apprête à légaliser le suicide »

jacquers_bompard_afp

Tribune de Jacques Bompard dans Valeurs actuelles:

L’euthanasie est inscrite dans les promesses de campagne du candidat Hollande. Elle appartient à cette longue liste de mesures visant à altérer sensiblement les fondements de notre civilisation : banalisation de l’avortement, dénaturation du mariage, marchandisation des embryons, promotion de la théorie du genre.

La méthode est implacable : une note de présentation de l’institut Terra Nova donne les arguments à venir : il ne faudra pas parler d’euthanasie mais de prescription médicamenteuse pouvant provoquer la mort si le patient décide de s’injecter le médicament. En un mot, le gouvernement s’apprête à légaliser le suicide. Aucun élément n’a été oublié dans la potion habituelle et les mêmes coteries qui avaient soutenu le mariage homosexuel battent le rappel pour organiser cette ultime désacralisation de la vie.

Bien des hommes politiques hésiteront à intervenir sur ce sujet. La mort est un sujet par essence douloureux, empreint des hésitations et des doutes qui ne manquent pas d’habiter chacun d’entre nous. Et c’est justement pour cela que ceux qui défendent le bien commun devront tenir d’autant mieux leur rang : derrière un progrès, encore une fois, c’est un profond retour à la barbarie qui va s’orchestrer. Lire la suite