Réponse de Mme Galmard à Mme Hautant sur le social orangeois

socialMadame,

J’ai bien pris connaissance de la synthèse des échanges de la réunion de lancement de l’atelier régional des villes de Nord Vaucluse.

Je ne conteste pas qu’il y ait bien eu « réunion », en revanche, je ne sais pas si le lancement est vraiment réussi.

 

Anne-Marie Hautant, élue d'opposition à Orange, Vice-Présidente de la région PACA

Anne-Marie Hautant, élue d’opposition à Orange, Vice -Présidente de la région PACA

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d'Orange

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d’Orange

En effet, c’est sans nulle surprise que j’ai pu lire l’éternelle, la sempiternelle, l’inutile et la

fatigante litanie que vous psalmodiez depuis si longtemps sur le volet social orangeois. A ce stade, il sembe que vous croyez en des vertus de rabâchage comme si celui-ci, à défaut de témoigner de la réalité des faits, allait finir par vous convaincre vous-même de ce que vous aimeriez que la réalité soit en définitive.

Vous évoquez une présumée inexistence d’une instance d’échange et de coordination qui priverait les acteurs concerné d’un moment de partage et d’information.

Je sais que les réunions sont importantes dans le secteur social mais dois-je comprendre que vous souhaitez ajouter une nouvelle réunion dont l’objet serait de se réunir au sujet des réunions mensuelles pour lesquelles nous nous sommes déjà réunis ?

Cela ne risquerait-il pas d’être un peu trop ? Lire la suite

Deuxième Journal du Député

Une journal du député Jacques Bompard Ligue du sud

page de couverture

Le 2ème journal du député Jacques Bompard est en cours de distribution dans la 4ème circonscription de Vaucluse.

Ce numéro fait le point sur la première année d’activité du député:

La loi sur le mariage pour tous, la théorie du genre, la proposition de loi pour le droit à l’emploi et bien d’autres sujets encore y sont abordés.

Lire la suite

Pour la réintroduction du travail obligatoire dans l’éventail des sanctions pénales

timthumbM. Jacques Bompard interroge Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur la prospective sécuritaire et plus particulièrement sur les perspectives d’aménagement des sanctions carcérales afin de les rendre plus efficaces et profitables pour le détenu et la société. Les 82 000 peines de prison non exécutées donnent aux personnes concernées par ces condamnations un sentiment d’impunité dont découle directement un risque aggravé de récidive. La prison elle-même devient une école du crime. Cette situation est naturellement insatisfaisante, tant sur le plan des principes que sur les plans financier ou pratique. La réintroduction du travail obligatoire dans l’éventail des sanctions pénales serait une solution d’avenir. C’est Lire la suite