La bonne gestion financière d’Orange récompensée !

Dimanche dernier, à l’issue des élections partielles, vous avez été prêts de 41% à voter pour la méthode Bompard. Une méthode qui a fait ses preuves : l’Argus des Communes de Contribuables Associés vient de nous gratifier de la note de 20/20 pour la gestion financière de notre belle ville d’Orange. Loin des arcanes élitistes des partis parisiens, nous voulons assurer un modèle d’excellence dont cette note se fait l’écho. Parce que l’élu est le garant de la redistribution efficace des impôts du contribuable, nous nous efforçons d’en faire un usage efficace et cohérent.

argus-des-communes-2015

Face aux partis esclaves de la versatilité et des mutations au rythme incessants des bassesses démagogiques, nous avons à cœur d’être des gestionnaires enracinés. Et des plaies financières de notre belle ville de Vaucluse, engendrées par la précédente mandature socialiste, ne demeurent aujourd’hui qu’un mauvais souvenir, qui s’efface à mesure que notre méthode fait ses preuves.

Dimanche prochain, vous serez une nouvelle fois appelés à retrouver les urnes et à faire un choix. Opter pour le duo Galmard-Bompard, c’est choisir la responsabilisation. C’est décider que notre canton nous appartient. C’est s’assurer, enfin, que sa gestion sera confiée à des élus au service de ses administrés. Des élus enracinés, non tributaires des contingents d’un parti où se multiplient les querelles partisanes. Une politique se juge par ses résultats : et c’est bien à l’aune de ceux-là que votre décision doit s’opérer !

Jacques Bompard le 5 octobre sur France 3 Provence-Alpes

20110723143247!France3_provence-alpesSuite à un changement de date, Jacques Bompard sera l’invité de la voix est libre sur France 3 Provence-Alpes le samedi 5 octobre septembre à 11h30.

Il interviendra sur la délibération du Conseil Municipal d’Orange autorisant l’objection de conscience pour les élus municipaux ne souhaitant pas célébrer les unions de couples du même sexe.

Le site de France 3 Provence-Alpes.

Le texte de la délibération du conseil municipal ci-dessous: Continuer la lecture

Réponse de Mme Galmard à Mme Hautant sur le social orangeois

socialMadame,

J’ai bien pris connaissance de la synthèse des échanges de la réunion de lancement de l’atelier régional des villes de Nord Vaucluse.

Je ne conteste pas qu’il y ait bien eu « réunion », en revanche, je ne sais pas si le lancement est vraiment réussi.

 

Anne-Marie Hautant, élue d'opposition à Orange, Vice-Présidente de la région PACA

Anne-Marie Hautant, élue d’opposition à Orange, Vice -Présidente de la région PACA

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d'Orange

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d’Orange

En effet, c’est sans nulle surprise que j’ai pu lire l’éternelle, la sempiternelle, l’inutile et la

fatigante litanie que vous psalmodiez depuis si longtemps sur le volet social orangeois. A ce stade, il sembe que vous croyez en des vertus de rabâchage comme si celui-ci, à défaut de témoigner de la réalité des faits, allait finir par vous convaincre vous-même de ce que vous aimeriez que la réalité soit en définitive.

Vous évoquez une présumée inexistence d’une instance d’échange et de coordination qui priverait les acteurs concerné d’un moment de partage et d’information.

Je sais que les réunions sont importantes dans le secteur social mais dois-je comprendre que vous souhaitez ajouter une nouvelle réunion dont l’objet serait de se réunir au sujet des réunions mensuelles pour lesquelles nous nous sommes déjà réunis ?

Cela ne risquerait-il pas d’être un peu trop ? Continuer la lecture

Droit de réponse à l’UMP orangeoise

timthumbM. Maton-Weissmann semble fort mal connaître les dossiers d’une ville qu’il fait mine d’imaginer diriger après mars 2014. Si on laisse de côté les considérations de café du commerce habituelles de la part de quelqu’un n’ayant jamais exercé de responsabilités, le propos de la tête de liste UMP se résume en quatre points.

1 – Le ” secteur associatif mérite d’être redynamisé”. Jugement péremptoire qui fait fi de la réalité. Preuve en est que ce sont plus de cent dix associations qui seront présentes à la Journée du 7 septembre, nombre considérable pour une ville de la taille d’Orange.  Continuer la lecture