Non, Le Front National ne fait pas l’union des droites

mmlpUne erreur manifeste d’interprétation est présente dans l’édition de cette semaine de l’hebdomadaire Minute. On y lit que Marion Maréchal Le Pen ferait l’union des droites à l’occasion de sa candidature dans le PACA. L’auteur de l’article oublie quelques aspects : liquidation de la candidature de Jean-Marie Le Pen, refus de la présence de Bruno Gollnisch, démission récente du secrétaire départemental de Vaucluse du Front National. L’union des droites devrait pourtant commencer au sein de la formation frontiste, et ce n’est pas le cas.

Oh, nous comprenons bien pour quelle raison : les parasites cherchent à se nourrir du travail d’autrui et de la reconnaissance des résultats acquis par la méthode mise en place à Orange, à Bollène et dans la IVème circonscription de Vaucluse.

Le journaliste commet une erreur page 7 : «  Jeannine Douzon dans les Alpes de Haute-Provence, actuelle secrétaire départementale du FN après avoir été au Mouvement pour la France de Philippe de Villiers, une proche du député-maire d’Orange, Jacques Bompard. »

Je n’ai aucune antipathie personnelle pour cette dame, mais force est de constater que notre proximité politique est une vue de l’esprit : le gauchisme communautaire d’un Florian Philippot, les décisions stratégiques de Marine Le Pen, l’obstination dans la défaite d’une Marion Maréchal, sans évoquer les prouesses d’un Chenu me rendent parfaitement allergique aux bruits de couloir de Nanterre. J’admets par ailleurs préférer le rock militant au rap antifrançais. Je rappelle que Madame Douzon, au MPF, ne cessait de vitupérer contre le fonctionnement et les mensonges du Front. Elle a changé d’avis, dont acte, mais n’entretient évidemment aucun lien avec la Ligue du Sud. Nous répétons qu’aujourd’hui il est pour nous hors de question d’apporter notre soutien à Marion Maréchal Le Pen qui nous mène une guerre aussi lâche qu’infructueuse.

milonJe rappelle par ailleurs que le Front National a voté dernièrement en faveur de l’UDI à Jonquières contre le candidat de la Ligue du Sud. Une liste qui était menée d’ailleurs par des soutiens d’Alain Milon favorable au mariage homosexuel, à la PMA et très ambigu au sujet de l’euthanasie.

Je suis favorable à l’union des droites. La politique est un art de compromis et d’accords, je les avais d’ailleurs proposés à l’ensemble des formations politiques locales. Soyez en certains ceux qui y ont le plus mal répondu sont les frontistes, bien soutenus il est vrai par la désinformation propagée par Marion pour faire du tort à ceux qui l’aidèrent à s’implanter à Carpentras.

Jacques Bompard le 5 octobre sur France 3 Provence-Alpes

20110723143247!France3_provence-alpesSuite à un changement de date, Jacques Bompard sera l’invité de la voix est libre sur France 3 Provence-Alpes le samedi 5 octobre septembre à 11h30.

Il interviendra sur la délibération du Conseil Municipal d’Orange autorisant l’objection de conscience pour les élus municipaux ne souhaitant pas célébrer les unions de couples du même sexe.

Le site de France 3 Provence-Alpes.

Le texte de la délibération du conseil municipal ci-dessous: Lire la suite

Réponse de Mme Galmard à Mme Hautant sur le social orangeois

socialMadame,

J’ai bien pris connaissance de la synthèse des échanges de la réunion de lancement de l’atelier régional des villes de Nord Vaucluse.

Je ne conteste pas qu’il y ait bien eu « réunion », en revanche, je ne sais pas si le lancement est vraiment réussi.

 

Anne-Marie Hautant, élue d'opposition à Orange, Vice-Présidente de la région PACA

Anne-Marie Hautant, élue d’opposition à Orange, Vice -Présidente de la région PACA

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d'Orange

Marie-Thérèse Galmard, adjointe au social à la ville d’Orange

En effet, c’est sans nulle surprise que j’ai pu lire l’éternelle, la sempiternelle, l’inutile et la

fatigante litanie que vous psalmodiez depuis si longtemps sur le volet social orangeois. A ce stade, il sembe que vous croyez en des vertus de rabâchage comme si celui-ci, à défaut de témoigner de la réalité des faits, allait finir par vous convaincre vous-même de ce que vous aimeriez que la réalité soit en définitive.

Vous évoquez une présumée inexistence d’une instance d’échange et de coordination qui priverait les acteurs concerné d’un moment de partage et d’information.

Je sais que les réunions sont importantes dans le secteur social mais dois-je comprendre que vous souhaitez ajouter une nouvelle réunion dont l’objet serait de se réunir au sujet des réunions mensuelles pour lesquelles nous nous sommes déjà réunis ?

Cela ne risquerait-il pas d’être un peu trop ? Lire la suite