Droit de Réponse de Marie Claude Bompard

mcbompard« Le dictionnaire Robert définit le fiel comme l’« amertume qui s’accompagne de mauvaise humeur, de méchanceté ».

Il y a incontestablement du fiel dans l’article Mariage homo : le maire de Bollène se pose en victime, paru dans La Provence le 29 août. On me prête, en effet, beaucoup d’intentions, que je n’ai pas et que je n’ai jamais eues. On évoque un « scénario », un « rétropédalage », une « provocation », une « victimisation éhontée », une « fable »… Oui, il y a vraiment du fiel dans cet article !

En effet, depuis vendredi dernier, je déclare qu’il m’est impossible de marier et de déléguer cette compétence à un élu. Je demande que la liberté de conscience des maires soit respectée, comme l’avait promis François Hollande, en novembre 2012, devant le Lire la suite

Marie Claude Bompard demande à Manuel Valls l’instauration d’une clause de conscience

conscienceMarie Claude Bompard, Maire de Bollène et Conseiller général a écrit à Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, afin qu’il instaure une clause de conscience pour les maires qui sont opposés à la loi relative au mariage pour tous.

En effet, la liberté de conscience est garantie par le Préambule de la Constitution de 1946 mais également par l’article 18 du Pacte international des droits civils et politiques.

En refusant cette liberté de conscience, l’Etat français viole non seulement le droit international mais également les libertés fondamentales les plus Lire la suite

Marie Claude Bompard demande le respect de sa conscience

conscienceAu micro de France Info, Marie Claude Bompard, maire Ligue du Sud de Bollène a rappelé les raisons de son opposition au mariage pour tous.
Il ne s’agit pas d’un problème de personne mais de loi.

Madame Bompard a notamment expliqué qu’elle ne pouvait pas déléguer son pouvoir à un conseiller municipal puisque cette délégation reviendrait à effectuer elle-même l’union. Lire la suite