La France se laisse-t-elle espionner ?

Libération nous apprend, ce matin, la réunion de preuves concernant l’espionnage du Maroc en France. Le Royaume du Maroc n’est certainement pas une puissance ennemie. En revanche, il développe une inquiétante habitude à déployer ses réseaux, ses intérêts et ses émissaires sur notre territoire. L’État d’ailleurs le laisse faire en entretenant des personnalités politiques d’importance liées au pays ou en en maintenant les ELCO.

Toutefois, la manipulation d’un agent de la police aux frontières d’Orly pose question. Les révélations indiquent la présence d’agents marocains qui traitaient directement avec la PAF. Comment comprendre qu’un État souverain puisse accepter de tels agissements dans des lieux aussi sensibles que des aéroports ? Comment comprendre que les protestations officielles du gouvernement français ne soient pas plus audibles ?

Rappelons que les Marocains avaient publié le nom de la responsable de la DGSE afin de faire pression sur Paris en 2014 comme le rappelle l’article de Libération.

Les Français doivent savoir si le ministère de l’intérieur laisse beaucoup d’agents d’influence étrangère évoluer dans notre pays sans protestations, sans autres alertes que la nécessaire opération de justice contre un agent suspect de trahison.