Les marchés contre les producteurs !

Dans un portrait du mercredi 15 février, Libération nous apprenait que Régis Maingy, producteur de lait qui s’était exprimé dans une émission télévisée, a été discriminé par Lactalis quant à sa production laitière. Dans un article pour une fois poignant, c’est toute l’absurdité du système de production laitière qui éclate.

Certes des solutions intellectuelles et politiques existent : lutte contre la concentration des centrales d’achat, préférence des circuits courts, primat de la qualité sur la quantité. Évidemment, la Ligue du Sud soutient l’ensemble de ces évolutions. Mais l’enracinement oblige aussi à considérer la réalité de l’appareil productif français.

Cette réalité est l’aboutissement d’une mise au pas de tous les paysans français. Jacques Bompard n’a cessé de le rappeler au cours de ses mandats et de sa carrière politique. La Vème République a assassiné notre agriculture.

Comme nous le rappelions sur l’accaparement des terres agricoles, ni le communisme des terres, ni la marchandisation totale de la Nature ne sauraient constituer une solution. Aussi, La Ligue du Sud s’engage à maintenir le combat pour un retour du bon sens dans la production agricole et spécifiquement laitière.

Parce que notre indépendance alimentaire vaut plus que leurs arrangements.