Immigration : la caste politico-médiatique à l’assaut des peuples européens

A Perpignan, l’AFP a démontré son obsession de ces dernières années : les “migrants”. L’agence de presse quasiment affiliée au parti socialiste rencontre, pour une fois, une préoccupation fondamentale des peuples européens. Malheureusement, les appréciations divergent.

5221407lpw-5221567-article-2016newsberlinallemagneconference-de-pressesiege-cdu-jpg_3760132_660x281

Pour les Français, 30 000 migrants qui s’ajouteraient au grand remplacement est une perspective insupportable. Pour les médias, c’est la promesse de nouveaux travailleurs exploités par leurs propriétaires. Une situation qui exaspère les travailleurs de souche… Tous les scrutins récents le démontrent. Ainsi, Theresa May déclare à la BBC que les Anglais ne veulent plus de « la liberté de circulation comme avant », tandis qu’Angela Merkel subit les attaques, de sa droite comme de sa gauche, après la défaite de la CDU dans le Mecklenburg Vorpommern, un land ouvrier d’Allemagne de l’Est qui rappelle notre France périphérique. La chancelière allemande a tellement défendu l’Europe au petit sultan Erdogan que la route vers la défaite électorale est pavée de ses prétendues délicatesses humanistes.

En France, Jean-Marc Ayrault vante les vertus de notre partenaire Erdogan. Décidément, le Camp des Saints décrit avec justesse la médiocrité de notre système médiatico-politique.