Droit de réponse à l’UMP orangeoise

timthumbM. Maton-Weissmann semble fort mal connaître les dossiers d’une ville qu’il fait mine d’imaginer diriger après mars 2014. Si on laisse de côté les considérations de café du commerce habituelles de la part de quelqu’un n’ayant jamais exercé de responsabilités, le propos de la tête de liste UMP se résume en quatre points.

1 – Le ” secteur associatif mérite d’être redynamisé”. Jugement péremptoire qui fait fi de la réalité. Preuve en est que ce sont plus de cent dix associations qui seront présentes à la Journée du 7 septembre, nombre considérable pour une ville de la taille d’Orange. 

2 – “Les gymnases datent un peu”. Là encore, rien de plus inexact. La ville compte quatre gymnases. L’un a été refait à neuf il y a quelques années. Deux sont en bon état. Des travaux sont programmés dans le dernier. Tous sont annuellement suivis, mis aux normes conformément à la loi et, au fil des besoins, des travaux d’entretien, parfois importants, y sont réalisés.

3 – “Il n’est pas question de surendetter la ville ni d’augmenter les impôts”. Cela tombe bien car à Orange il n’y a presque plus de dette et ce serait dommage qu’une nouvelle équipe change de direction de gestion. En revanche, pour ce qui est des impôts, et contrairement au candidat de l’UMP, la municipalité Bompard ne se contente pas de “ne pas augmenter les impôts”, elle baisse les taux régulièrement. Ce à quoi ne s’engage pas l’UMP…

4 – “Il faudrait construire un musée et un palais des sports”. Exact, et ce sont des projets en cours, lancés et suivis par l’actuelle municipalité. Copier de bonnes idées n’est pas interdit, mais laisse songeur sur la capacité du candidat UMP à concevoir un programme.

Cliquer ici pour lire les communiqués de presse de la Ligue du Sud.