Jacques Bompard s’oppose à la recherche embryonnaire

recherche embryonnaireEn Séance à l’Assemblée, Jacques Bompard s’est vivement opposé au projet de loi autorisant la recherche embryonnaire.
Ce projet de loi participe non seulement de la désacralisation et de la marchandisation du vivant, mais il est de plus, complètement obscur et rétrograde notamment au vu des travaux du Professeur Yamanaka (Prix nobel de médecine 2012) et des études du Professeur Privat.
Encore une fois le rapporteur de la commission a balayé ces arguments indubitables et la majorité politique va forcer le barrage sans attendre l’avis du Comité Consultatif National d’Ethique et sans avoir mis en place des Etats Généraux comme la loi l’exige.



Cliquer ici pour voir ou revoir les interventions de Jacques Bompard en Séance à l’Assemblée.