Non, la manif pour tous ne “dérape” pas!

La ligue du sud à la manif du 13 janvier

En plein défilé

Non, la manif pour tous ne “dérape” pas!

Depuis plusieurs jours, de nombreux commentateurs ne parlent que de prétendus dérapages lors des manifestations quotidiennes organisées par la Manif pour tous. Jacques Bompard était présent à celles organisées mardi et mercredi autour de l’Assemblée nationale. Il a constaté que les manifestants étaient paisibles et bon enfant, mais déterminés et fermes face à la surdité du gouvernement socialiste.

Mais de quels dérapages parle-t-on ? Des provocations lors de la manifestation  du 15 avril à Versailles ? La Manif pour tous a déposé plainte contre les forces de l’ordre pour provocation par des policiers en civil.

Parle-t-on des veilleurs assis paisiblement qui se font frapper et matraquer par les forces de sécurité qui ne font qu’obéir aux ordres absurdes d’un gouvernement débordé par la contestation ?

Parle-t-on des manifestants gazés et molestés dans les stations de métro ?

En presque six mois, le bilan des dérapages de la Manif pour tous est éloquent : aucun policier blessé, aucune vitrine brisée, aucune voiture renversée… Ah si, il y aurait peut-être une poubelle brûlée à Versailles !

A titre de comparaison, le bilan d’une journée de contestation à Notre-Dame-des-Landes est de trois policiers blessés assortis de jets de nombreux cocktails Molotov. Mais là-bas, on ne parle pas de dérapages.  

On nous avait promis une France apaisée, une République normale… le deux poids, deux mesures serait-il le nouveau fondement de la normalité?

Cliquer ici pour lire les communiqués de la Ligue du Sud.