Jean-Pierre Lambertin fait-il le jeu du communautarisme ?

cantinescoloLe 13 décembre dernier, à l’occasion d’une réunion dans les locaux de l’intercommunalité, Jean-Pierre Lambertin et ses amis socialistes ont accepté de céder aux pressions de parents qui refusent que leurs enfants mangent de la viande.

Pire, dans le compte-rendu de cette réunion, on apprend que « des adaptations ont déjà été mises en place » en ce sens dans les cantines de notre ville !

Inquiète de cette décision, Marie-Claude Bompard écrit à Jean-Pierre Lambertin, pour lui poser quelques questions très simples :

  • Qui demande ces plats sans viande ?
  • Combien de personnes sont concernées ?
  • Quelle est la nature des adaptations mises en place par l’intercommunalité ? Ces adaptations sont-elles réglementaires ?
  • L’intercommunalité a-t-elle prévu des plats de substitution occasionnels ?
  • Quelle serait sa décision, en cas de nouvelles demandes communautaristes, comme cela existe déjà dans d’autres villes de France : consommation exclusive d’une viande halal, suppression du porc etc.

Lire la suite sur le site internet de la ville de Bollène en cliquant ici.