Jacques Bompard dénonce la manipulation du nombre de manifestants

La ligue du sud à la manif du 13 janvier

En plein défilé

Dimanche 13 janvier 2013, une manifestation géante a rassemblé à Paris, selon les sources dont le Général Dary, entre  huit cent mille et un million trois cent mille Français opposés au projet de mariage homosexuel. Au-delà de la bataille des chiffres, il s’agit de la plus grosse manifestation depuis trente ans. Jacques Bompard regrette que François Hollande refuse tout dialogue en  ne recevant pas les porte-parole du collectif organisateur alors même qu’il avait reçu en 24 heures des représentants d’associations activistes homosexuelles lorsque ceux-ci en avaient fait la demande. Au lieu d’ouvrir un dialogue avec les Français, le gouvernement cherche à minimiser le nombre de manifestants,  au-delà de toute vraisemblance. Le Champ-de-Mars, place de 247.000 mètres carrés, a été rempli plusieurs fois. Jacques Bompard a donc interrogé le ministre de l’intérieur sur les méthodes utilisées par la Préfecture de police pour effectuer le comptage.